EDO by Franck Josseaume : Un voyage en terre nipponne

arne-jacobsen-egg-chair
The Egg Chair, par Arne Jacobsen, chef de fil du design scandinave
24 novembre 2016
parquet-parqueterie-francaise
Avec La Parqueterie Française, apportez confort et design à votre chez vous
15 décembre 2016
edo-by-franck-josseaume

Incontournables, les coussins sont devenus des accessoires de décoration à part entière. Qu’ils soient ronds, carrés, sobres ou colorés, ils donnent une vie toute particulière à nos intérieurs, apportant une touche finale, et tout à fait personnelles, à nos fauteuils, chaises, et autres banquettes. L’avantage, c’est qu’on facilement en changer, au gré des saisons et des envies. Et justement, à l’approche des fêtes de fin d’année, l’heure est à la découverte: celle d’une marque française de housses de coussins, EDO by Franck Josseaume, mais avec elle, celle d’une civilisation toute entière, le Japon de l’ère Tokugawa. Prêts pour un petit tour au pays du Soleil-Levant, à la découverte de nouvelles inspirations déco ?


EDO by Franck Josseaume, ou l’histoire d’une civilisation millénaire

En véritable passionné, cela fait plus de 20 ans que le créateur Franck Josseaume sillonne le Japon à la recherche de nouvelles inspirations. Après des études à l’ESMOD (École des Arts et Techniques de la Mode) de Paris, le jeune diplômé s’envole rapidement pour Tokyo et Osaka, tournant le dos aux grandes maisons de couture parisiennes, qui lui promettaient une carrière brillante.

D’abord professeur de fashion design, puis directeur artistique de deux écoles de mode à Tokyo, il fera la connaissance, quelques années plus tard, d’un collectionneur d’objets appartenant à l’ère EDO, ou Tokugawa, l’une des périodes les plus riches, sur le plan artistique, de l’histoire du Japon. Une rencontre qui marquera un tournant dans sa carrière.

S’étendant de 1615 à 1868, l’ère EDO se fait l’écho d’un passé prestigieux, marqué par le repli du pays sur lui-même, et de longues années d’isolement sur la scène internationale ; paradoxalement, cette époque se traduit par une période de créativité très intense, où les arts traditionnels se développent considérablement: théâtre kabuki, danses, chants. Franck Josseaume se prend d’admiration pour cette période à la fois sombre, mais envoûtante, du pays du Soleil Levant.

Fasciné par ces histoires de samouraïs et de geishas, le créateur commence à dessiner des tissus, aux motifs et graphismes inspirés de l’art nippon Tokugawa qui peuple les collections de son ami. C’est ainsi que naît, en 2009, la marque EDO by Franck Josseaume, comme un véritable hommage à ce pays qu’il affectionne tant.

EDO : de la Normandie au Japon, une success-story hors du commun

Les housses de coussins s’imposent rapidement comme les pièces de prédilection de la marque, même si nappes et sets de tables viennent aujourd’hui agrémenter la gamme. Qu’importe, à travers ces créations aux couleurs vives et attrayantes, Franck Josseaume nous emmène pour un fabuleux voyage en pays nippon, revisitant les thèmes classiques de la culture japonaise : imprimés bambou, poupées kokeshi, fleurs, chats, ou encore graphismes pop et motifs stylisés.

En nous ouvrant les portes de cette civilisation si lointaine, Franck Josseaume a fait également le choix de préserver la qualité et le savoir-faire à la française ; en effet, le créateur normand n’en oublie pas pour autant ses racines. Et si les motifs nous viennent tout droit du Japon, les produits sont entièrement confectionnés et fabriqués en France, à Lyon, en matières naturelles (lin et coton). Il existe d’ailleurs même une collection de housses Mont-Saint-Michel, à l’effigie du célèbre monument français, comme un clin d’œil à ses origines.

L’union du Japon et de la France, c’est un mariage des cultures extraordinaire, et, si l’on en croit les nombreuses revues et magazines et blogs qui font écho au concept, il est plus que réussi.

On aurait tort d’y résister, d’autant plus que la collection 2016-2017 est un vrai coup de cœur. Graphismes stylisés et couleurs acidulées restent les maîtres-mots. Tout en douceur et en raffinement, les Kokeshi, du nom de cette poupée japonaise très caractéristique, font leur retour dans de nouveaux modèles hauts en couleur et particulièrement élégants. Pour les fêtes de fin d’années, deux nouvelles séries ont également été lancées, plus sobres, mais tout aussi charmantes : Les Nomades, versions bleu et orange, et brun et miel.

Lancez-vous sans plus attendre à l’assaut de cette collection, qui saura égayer vos intérieurs en ces temps pluvieux. Si au final, le plus difficile, ce sera de faire un choix, entre tous les modèles disponibles.

Magalie
Magalie
Bonjour à tous, je me présente, je suis Magalie, la fan de Design de l'équipe ! Je me passionne pour tous les Designers qui ont construit le Design d'aujourd'hui et dont tout le monde s'inspire. Je m'intéresse également beaucoup à l'art et n'hésite pas à faire quelques expositions dans la capitale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *